Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Intranet Webmail

À la une

20 juillet 2016

Vibrations des ions Ag+localisés comme origine de la très faible conductivité thermique dans le thermoélectrique AgCrSe2

D’abord étudié principalement comme superconducteur ionique, AgCrSe2, est un composé à structure lamellaire, présentant une très faible conductivité thermique à la température ambiante et à ce titre est un thermoélectrique prometteur. Dans cette publication, nous rapportons les résultats d’expérience de diffusion inélastique de neutrons. Nous avons observé un mode à 3meV à très basse fréquence, qui est attribué aux déplacements anharmoniques des ions Ag+ dans la couche [Ag]∞. La faible conductivité thermique de AgCrSe2 est expliquée par la diffusion de phonons accoustiques par le réseau régulier des ions Ag+ oscillant dans des potentiels quasi-2D. Ces résultats ouvrent une nouvelle voie d’obtention de modes de phonon localisé dans des solides parfaitement cristallisés.

F. Damay*a, S. Petita, S. Rolsb, M. Braendleina,R. Daouc, E. Elkaïmd, F. Fauthe, F. Gascoinc, C. Martinc and A. Maignanc

aLaboratoire Léon Brillouin, CEA-CNRS UMR 12, 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX, France
bInstitut Laue-Langevin, 6 rue Jules Horowitz, BP 156, 38042 GRENOBLE CEDEX 9, France
cLaboratoire CRISMAT, CNRS UMR 6508, 6 bvd Maréchal Juin, 14050 CAEN CEDEX, France
dSynchrotron Soleil, Saint-Aubin BP 48, 91192 GIF-SUR-YVETTE CEDEX, France
eSynchrotron ALBA, Carretera BP 1413, 08290 Cerdanyola del Vallès, BARCELONA, Spain

Reference : Nature - Scientific Reports | 6:23415 | DOI : 10.1038/ www.nature.com/scientificreports

Nouveaux Matériaux : Fondements, Fonctionnalités (NMF2)

Physique et Structures d’Oxydes Magnétiques (PSOM)

15 janvier 2016

Structure refinement using precession electron diffraction tomography and dynamical diffraction

The method for accurate structure refinements from three-dimensional precession electron diffraction data using dynamical diffraction theory has been applied to different samples. The data were measured on different instruments and with variable precession angles. A large series of tests revealed that the method provides structure models with an average error in atomic positions typically between 0.01 and 0.02 Å compared to the reference structures. The method allows a reliable determination of site occupancies and absolute structure.
See also Closing the gap between electron and X-ray crystallography, a scientific commentary on this article.
Corresponding author : Philippe Boullay

L. Palatinus, C. A. Corrêa, G. Steciuk, D. Jacob, P. Roussel, P. Boullay, M. Klementová, M. Gemmi, J. Kopecek, M. C. Domeneghetti, F. Cámara and V. Petrícek.

Acta Cryst. B71 (2015) 740-751. DOI : 10.1107/S2052520615017023

Hétérostructures et Oxydes à Propriétés Electroniques (HOPE)

7 janvier 2016

Advances in Magnetoelectric Materials and Their Application

The present contribution is an updated supplement to the review “Magneto- electricity” published in Chapter 3 of Volume 19 of the series Handbook of Magnetic Materials (Fuentes-Cobas et al., 2011). The combined research area of magnetoelectric/multiferroic materials continues to show, as general tendency, an exponential growth. The basic science of magnetoelectricity is as charming as challenging. Particularly for single-phase magnetoelectric multiferroics, quantum theory has already provided answers to important questions, but several (old and new) open issues demand attention, targetted here. Magnetoelectricity has just started to show its potentialities, magnetoelectric composites for instance as materials mostly used in the real world to develop practical applications. In this aim, textured polycrystalline ME tensor modeling are described. In the bse article (Fuentes-Cobas et al., 2011), Magnetoelectricity was represented as a young and gorgeous princess (awakening from a one-century sleep), with plenty of mysteries and promises. In 2015, our princess has grown from her teens and she is preparing herself to work as a Queen. She already visualizes her contributions in the utilization of relatively simple systems and now she feels attracted by challenges from highly complex objects. Who knows, maybe she finds her way to participate actively in the cure of some cancers

L.E. Fuentes-Cobas, J.A. Matutes-Aquino, M.E. Botello-Zubiate, A. Gonzalez-Vazquez, M.E. Fuentes-Montero and D. Chateigner

"Handbook of Magnetic Materials", Vol. 24 Edité par K.H.J. Buschow chez Elsevier, chapitre 3,pages 237-322 dédié aux matériaux magnéto-électriques :

Matériaux Fonctionnels et de Structure (MFS)


Actualités Toutes les actualités

19 juillet 2016

Carnot 3 : l’institut Carnot ESP et Innovation Chimie Carnot lauréats

Les recherches partenariales autour des matériaux et la microélectronique, développées par les équipes du CRISMAT, viennent de trouver une reconnaissance nationale dans le cadre du renouvellement de l’Institut Carnot Energie Systèmes de Propulsion dirigé par Mourad Boukhalfa, Directeur du CORIA à Rouen. Les laboratoires membres du nouveau ESP sont donc les Centres de Recherche Technologiques CERTAM et CEVAA, ainsi que les laboratoires rouennais (CORIA, GPM, IRSEEM) et caennais (CRISMAT et LCS) représentant un budget total consolidé de 42.5 M€ par an. Les échanges scientifiques entre laboratoires normands, facilités ces dernières par le Labex EMC3 (Energy Materials and Clean Combustion Center) et par la réunification normande, ont facilité le processus d’ouverture du Carnot ESP aux nouveaux Laboratoires de l’ex-Basse-Normandie. Au CRISMAT, les contrats de recherche collaborative sur les matériaux de structure, les matériaux pour le stockage et la conversion d’énergie, sur les matériaux semi-conducteurs du laboratoire de recherche commun LAMIPS et sur la mise en forme des matériaux par frittage micro-ondes ont généré les recettes nécessaires pour répondre aux critères d’égibilité. A l’avenir, l’abondement Carnot apportera aux recherches menées au CRISMAT un financement supplémentaire.

CNRS Hebdo - Edition du 07 Juillet 2016

2 mai 2016

Prix de Thèse de l’Association Française de Cristallographie (AFC) 2016 – Mention Chimie

Décerné à Morgane POUPON pour ces travaux intitulés :

Synthèse d’oxydes à base d’éléments à paire libre (SeIV et TeIV) dans le but d’obtenir des structures cristallines non-centrosymétriques originales

Ce travail a porté sur l’établissement d’un protocole de synthèse par voie hydrothermale (chauffage classique et micro-ondes) en vue d’obtenir de nouveaux matériaux présentant des propriétés de couplage magnétoélectrique ou multiferroïques dans les systèmes Ca-Te-O et (Ni/Co)-(Te/Se)-O. De nouveaux polymorphes de CaTeO3 et les phases Co3Te2O6(OH)2(H2O)0,5, Ni3Se2O6(OH)2, CoSeO3(H2O)x et NiSeO3(H2O) ont ainsi pu être synthétisés et caractérisés (structures et propriétés).

Thèse co-encadrée par Nicolas Barrier et Olivier Pérez soutenue le 09 Novembre 2015.

Hétérostructures et Oxydes à Propriétés Electroniques (HOPE)