Partenaires

Logo tutelle CNRS
Logo tutelle Ensicaen
Logo tutelle Unicaen
Logo CNRT
Logo Labex EMC3
Logo Carnot


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Intranet Webmail

Accueil du site > Vie du Laboratoire > Archives > Archives 2013 "A la Une" >

9 juillet 2013

Loi d’échelle en ω/T de la conductivité optique d’un oxyde de cobalt en couches fortement corrélé

Nous rapportons les propriétés spectroscopiques infrarouges de l’oxyde de cobalt en couches fortement corrélé [BiBa0.66 K0.36 O2]CoO2. Ces mesures, effectuées sur des monocristaux de ce matériau thermoélectrique, permettent de déterminer la conductivité optique en fonction de la température. Outre un grand transfert de poids spectral dépendant de la température nous observons un mode de basse énergie non conventionnel. Nous montrons que sa fréquence et son amortissement "scalent" comme la température. En fait, une analyse de base montre que ce mode suit entièrement une loi d’échelle en ω/T jusqu’à la température ambiante. Ce comportement suggère des excitations de basse énergie de type non-liquide de Fermi trouvant leur origine dans la criticalité quantique. Elle a pu être mise en évidence par ces mesures dynamiques en raison de l’exceptionnelle faiblesse du pic de Drude, ouvrant ainsi une nouvelle voie vers l’exploration des points critiques quantiques.

Auteurs : P. Limelette, V. Ta Phuoc, F. Gervais et R. Frésard

Phys. Rev. B. 87, 035102 (2013)