Partenaires

Logo tutelle CNRS
Logo tutelle Ensicaen
Logo tutelle Unicaen
Logo CNRT
Logo Labex EMC3
Logo Carnot


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Intranet Webmail

Accueil du site > Divers > Equipe 2-HOPE Equipe > hope

hope

16 novembre 2018


Etre capable d’élaborer des matériaux originaux, de les caractériser à l’aide d’outils avancés et de comprendre leurs relations structures/microstructures/propriétés électroniques sont les compétences que nous avons voulu réunir au sein d’une même équipe. Au 1er janvier 2015, l’équipe HOPE compte 6 chercheurs CNRS (3 CR, 3 DR), 8 enseignants chercheurs (6 MCF, 2 PR) ainsi que 1 professeur émérite, 1 post-doctorant et 10 doctorants, soit 26 personnes hors stagiaires. Les personnels de l’équipe sont localisés, en majorité, dans les anciens bâtiments de recherches de l’ENSICAEN et, pour partie, dans les locaux du CNRT.

L’équipe HOPE s’organise autour des diverses activités scientifiques qui ont motivées sa création, à savoir, l’élaboration de matériaux nouveaux oxydes et la caractérisation avancée des propriétés de transport dans des matériaux fonctionnels (poudres, céramiques frittées et films minces). Une des spécificités de l’équipe réside dans la maîtrise de différentes voies d’élaboration : solide-solide, chimie douce, synthèse hydrothermale, micro-onde, électrodéposition, dépôts par ablation laser pulsé et pulvérisation cathodique. Les domaines de compétences de l’équipe permettent à la fois la synthèse de nouvelles phases et celle de matériaux fonctionnels à architecture contrôlée. L’autre spécificité de l’équipe réside dans la mise en place de techniques avancée tant du point de vue de la caractérisation structurale (diffraction des rayons X et des électrons) que de celui de la mise en forme (lithographie et gravure) ou de la caractérisation des propriétés physiques (transport électronique dans des systèmes non-conventionnels). Ces compétences sont à l’origine de nombreuses collaborations académiques, pour un approfondissement de nos connaissances fondamentales, et industrielles pour une mise en œuvre des propriétés de nos matériaux.


- Chimie exploratoire

Cette thématique prospective vise à développer des approches originales de synthèses permettant l’obtention de phases et/ou d’architectures nouvelles (hétérostructures, oxydes et hybrides) susceptibles de posséder de nouvelles fonctionnalités.

- Diélectriques, ferroélectriques et photoluminescents

Cette thématique vise (i) à développer des approches d’assemblage de briques ou de couches élémentaires fonctionnalisées au sein de matériaux nouveaux (films et massifs) ; (ii) à optimiser les propriétés de matériaux par dopage.

-Matériaux à propriétés électroniques non conventionnelles

Cette thématique vise à comprendre et exploiter les propriétés électroniques remarquables (supraconductivité, ondes de charge et conduction 2D) observées dans certains matériaux oxydes et métalliques ; sous forme de cristaux, films et hétérostructures.