Partenaires

Logo tutelle CNRS
Logo tutelle Ensicaen
Logo tutelle Unicaen
Logo CNRT
Logo Labex EMC3
Logo Carnot


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Intranet Webmail

Accueil du site > Divers > equipes de recherche > Cristallographie > Equipe > Le coin des anciens > Les anciens ....

Les anciens ....

28 octobre 2010

Equipe
Contrats
Collaborations
Equipements
Manifestations Scientifiques

Dominique GREBILLE (1957 - 2009), Professeur à l’ENSICAEN prend la charge de renforcer l’équipe de cristallographie en 1993. Son principal intérêt pour la recherche était la relation entre les propriétés des matériaux et la cristallographie. Il a très tôt vu que les structures apériodiques devaient être stabilisées pour donner des oxydes complexes aux propriétés spécifiques tels que des supraconducteurs ou des composés magnéto-résistants ou thermoélectriques. Il a alors dirigé son expertise cristallographique vers une meilleure détermination de structures modulées, incommensurables, composites et apériodiques. Il n’est pas possible de mentionner les activités de Dominique sans souligner ses traits particulièrement amicaux, doux et gais. Un scientifique brillant avec une nature modeste et active.Sa mort prématurée tronque une carrière brillante. Sa vitalité et son enthousiasme manqueront fortement à la communauté cristallographique française. Vous nous avez enchantés et, de votre super-espace, vous resterez dans notre mémoire pour toujours.



 

 André LECLAIRE, Directeur de recherche CNRS, nous a fait bénéficier de sa bonne humeur ainsi que de sa grande expérience et de son expertise en cristallographie durant ces années.

 

Hélène ROUSSELIERE, Ingénieur d’études CNRS, que nous remercions pour la qualité de son travail, son savoir faire et son expérience précieuse dans le tri des monocristaux et les mesures EDS. Dans le cadre d’une mutation, Hélène a rejoint l’Institut de Chimie Moléculaire de Paris



 Henri LELIGNY, maître de conférences, nous a fait partager sa passion de la cristallographie (parmi de nombreuses autres passions) jusqu’en 2003. Il était toujours à l’affût de la bête rare, de la structure originale, de la difficulté structurale. Un seul regret : ne pas avoir pu mettre la main sur un cristal composite à trois réseaux apériodiques : avis aux amateurs !

 Josiane CHARDON, ingénieur d’études CNRS, a fait profiter l’équipe pendant de longues années, de toute son habileté et sa patience pour le tri et le collage d’innombrables échantillons tous aussi petits et fragiles les uns que les autres. On ne compte plus non plus les clichés de Weissenberg ou les enregistrements qu’elle a pu réaliser, au gré de l’imagination des chercheurs qui la sollicitaient.



 Philippe LABBÉ, professeur à l’IUT de Caen, au département de mesures Physiques, a dirigé le groupe de Cristallographie jusqu’en 2001. Son doigté et son savoir-faire pour la maintenance et le réglage des diffractomètres Nonius en ont fait pour nous une référence inoubliable.